EDITO

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Que Dieu bénisse notre synode !

 

Que de chemin parcouru depuis le 13 décembre 2015 lorsque notre archevêque a désiré lancer pour notre diocèse une démarche synodale ! Que de rencontres d'équipes locales ou diocésaines, de réponses au questionnaire général (8500 printemps 2016) ou celui adressé plus spécialement aux jeunes (4200 à la rentrée 2016), que d'interviews ou de dessins d'enfants (le chemin des églises origami vers la cathédrale), que d'amendements rédigés même au cours de ces dernières semaines (130 pages de texte brut). Qui pourrait encore aujourd'hui prétendre que tout était écrit d'avance ?

Et nous voici arrivés maintenant dans la dernière ligne droite avec, tout au long de ce week-end, le vote de nos 255 délégués représentants  les chrétiens de nos secteurs ou de mouvements. Dimanche soir, après avoir débattu, amendé, voté, ils remettront à notre archevêque le fruit de tout ce travail contenu dans le cahier synodal. Oui, ce synode aura vraiment été une belle aventure parcourue ensemble, un chemin pour toutes celles et ceux qui, dans notre Eglise en Gironde, auront eu le courage et l'audace de se mettre en route !

Sous les chapitres des convictions, des encouragements, des propositions et une 'boîte à outils', trois grands axes se sont dégagés du cahier synodal :

       - Disciples du Christ : Rencontrer personnellement le Christ

       - Disciples en communauté : Vivre la fraternité et la communion. Prêter attention à tous

       - Disciples en sortie : rejoindre et accueillir, écouter et appeler, accompagner et témoigner

Durant tous ces mois, nous avons cherché ensemble à entendre avant tout la voix du Seigneur, son invitation à le suivre d’une manière renouvelée. Déjà nous pouvons rendre grâce car ces échanges ont approfondi notre foi, notre sens de l’Église, notre désir de servir le prochain.

En ma qualité de membre de l'équipe pilote, j'aimerais remercier celles et ceux qui se sont donnés avec générosité et vrai bonheur à cette tâche. Que Dieu bénisse notre synode !

Votre curé, Jean-Laurent MARTIN

 

 

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+