No image

Conseil économique

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Les paroisses ne sont pas financées par... - l'état ou la mairie : c'est interdit du fait de la séparation des églises et de l'état ; - le Vatican : au contraire, ce sont les paroisses qui participent aux frais de fonctionnement du "gouvernement central" de l'Eglise catholique ; Alors... qui finance les paroisses ?

Accédez au rapport financier des comptes 2016 et aux prévisions du budget 2017 en cliquant sur l'image ci-dessous

Les paroisses ne sont pas financées par...

- l'état ou la mairie : c'est interdit du fait de la séparation des églises et de l'état ;
- le Vatican : au contraire, ce sont les paroisses qui participent aux frais de fonctionnement du "gouvernement central" de l'Eglise catholique ;

 

Alors... qui finance les paroisses ?
Les dépenses courantes (entretien des locaux, chauffage, secrétariat...) sont assurées

par les quêtes et les offrandes à l'occasion des baptêmes, mariages, obsèques et célébrations de messes à l'intention des fidèles vivants ou défunts,

par les fêtes et les kermesses,

par le denier de l'Eglise.

 

Le denier de l'Eglise


Contribution volontaire de tout chrétien aux charges générales de l'Eglise, il constitue une part importante des ressources de l'Eglise : il est collecté annuellement par chaque paroisse.

Pour bénéficier d'un reçu fiscal au titre de l'année en cours, n'oubliez pas de faire parvenir votre don à votre paroisse avant le 31 décembre :

  • chèque à l'ordre de votre secteur pastoral
  • ou prélèvement automatique à demander à votre banque
  • ou, plus simple encore, virement mensuel automatique : la plupart des banques permettent de le mettre en place en quelques clics sur le service Internet de suivi de votre compte. Sinon demandez-le à votre conseiller.

Les 2 dernères formules sont les plus favorables pour notre Secteur pastoral, car elles assurent des rentrées d'argent étalées régulièrement tout au long de l'année.

Le conseil économique du SECteur PAstoral de Gujan-Mestras/Le Teich assure la gestion du SECPA dans son ensemble sous la responsabilité du curé en accord avec les directives économiques diocésaines et les orientations du conseil pastoral . Avec le curé, le C.E.P. établit le budget, contrôle et approuve les comptes chaque année, vérifie l'usage des ressources, se préoccupe de leur rentrée régulière, notamment de l'organisation des collectes(Denier de l'Église, Fête pastorale...) .
Il est composé aujourd'hui de 6 personnes dont le curé du SECPA.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+